Candide parle

Ca a été une série ici même (cherchez Candide dans le moteur de recherche), un peu abandonnée. C’est maintenant des voix : je ne connais pas ces garçons IRL, mais j’aime beaucoup leur adaptation et la sage mp3 qu’ils viennent de faire pour Candide, qui les remercie par mon intermédiaire.  

Signé X

Une brève (forcément) échauffourée twittesque m’a opposé ce matin au collectif anonyme du dictionnaire du diable à propos de la question de l’anonymat. 140 caractères, c’est parfois un peu court alors je développe ici. Je n’aime pas les collectifs anonymes ou les anonymes du milieu professionnel qui est le mien pour au moins deux raisons

Grand corps malade

(Mise à jour du 09 février : un écho indirect – enfin, moi, je trouve) (Mise à jour du 08 février : sujet du concours externe 2011 de conservateur : “Romantisme et politique” – moi qui parle d’endogamie plus bas…) (Mise à jour du 04 février : puisque les trolls et les anonymes débarquent, je

Plus de sel ? On ferme !

On m’a resservi récemment l’argument de la qualité des services lors d’une discussion sur l’extension des horaires des bibs, et ça m’agace, alors j’y reviens. Donc… l’argument est : si on ouvre plus sans personnel en plus, alors on ne pourra pas offrir tous les services, ou ces services seront ‘dégradés’ ; or nous voulons

Le pourquoi du non

Je suis souvent sollicité pour diverses interventions – et cette année, j’ai refusé presque à chaque fois (parfois en ayant le sentiment de froisser la personne qui m’invitait). Alors je me suis dit qu’il me fallait expliquer pourquoi je refuse. Je refuse : parce que faire une intervention, même de 30 minutes, me prend un

Microfiches

Fini de rigoler… Franchement, pourquoi est-ce qu’on s’embête encore (production d’icelles, envois dans les SCD, tri, mise en place) avec des micro-fiches de thèses qui ne sortent jamais de leurs zolis casiers en bois ? Est-ce que les structures chargées de réaliser ces microfiches ne pourraient pas produire et diffuser, plutôt, des fichiers numériques qui

Seppuku II

Après ceci, une autre sortie (d’usine) : je n’ai pas repris mon inscription à l’ADBU. Une raison supplémentaires à celles (qui valent ici aussi, chenille comprise) précisées dans Seppuku I : j’ai été très déçu par la teneur et la thématique des échanges auxquels j’ai pu assister au sein de cette association. Je m’attendais à

Seppuku

Je suis sorti ce jour du groupe de travail “Bibliothèques hybrides” de l’ABF. La raison est simple : je suis décidément incapable de participer à un groupe de travail, à une association pro (je ne me reconnais dans aucune des associations pro de bibliothécaires, c’est bien triste), à un groupe constitué. J’ai essayé plusieurs fois,

Casting de Noël

Y’a pas, c’est Noël et c’est tous les ans la même chose, en pire… Je passe ce blog en mode crise de foi/e, on se recroise plus tard si je décide de revenir. Prenez-soin de vous et des vôtres. [youtube id=”FIPd67Nmq54″]