Des trains à travers la plaine

closeUne année au moins est passée depuis la publication de ce billet qui peut donc contenir des informations un peu datées.

Dans l’aube du fleuve que suivent les matinaux il regarde monter le jour et ses joues de lumière.

Autour dorment enfants, voyageurs, pénitents, mais tous imaginés dans ce monde sans légende qui par les fenêtres d’acier demeure brumeux encore, heureusement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *