Dumas et la Sage-Femme

closeUne année au moins est passée depuis la publication de ce billet qui peut donc contenir des informations un peu datées.

Non, la Bu d’Angers ne vient pas de découvrir un manuscrit inédit de l’auteur des Trois Mousquetaires dans ses réserves. Simplement, nous avons commencé à déposer les mémoires du diplôme d’état de Sage-Femme produits par les étudiant/e/s à leur sortie d’école, sur l’archive ouverte DUMAS.

Tout ça s’est mis en place facilement :

  • contacts informels avec l’école de sage-femmes, au cours desquels nous apprenons que cette école dispose déjà d’un ‘stock’ de mémoires sous forme numérique. Ce stock n’a pas encore été mis en ligne, mais les autorisations de diffusion sont signées par les étudiant/e/s et l’école a le souhait de diffuser ces productions ;
  • demande d’ouverture d’un compte de déposant sur DUMAS ;
  • reprise du wokflows que nous utilisons déjà pour les thèses (récupération des fichiers électroniques, dépôt du fichier électronique par nos soins, insertion de la version papier quand elle existe dans nos collections, création des notices qui vont bien dans le SIGB).

En prévision :

  • proposition d’une feuille de style pour unifier les mémoires ;
  • création d’une collection Université d’Angers pour accueillir et donner une identité claire à tous les mémoires issus de notre boutique ;
  • élargissement du modèle une fois rodé à toutes les composantes (ça ne va pas être de la tarte, vu les différences dans le traitement des mémoires, en fonction desdites composantes – heureusement, nous disposons cette année d’un personnel contractuel dont la mission est justement de travailler sur les workflows des mémoires).

Voilà. Des questions ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *