Un poisson nommé Wii

closeUne année au moins est passée depuis la publication de ce billet qui peut donc contenir des informations un peu datées.
moz-screenshot-8.jpg

Il est temps de révéler notre super poisson d’avril : la Wii à la BU d’Angers, c’est bidon ! En fait, tout ceci est parti de la proposition 7 de nicomo… et aucune publicité n’a bien sûr été faite dans le “monde réel”.

Merci donc, et pardon à tous ceux qui ont participé à leur insu à cette expérience qui au départ n’en était pas une tant cela nous semblait improbable. Il faut avouer que le buzz aussitôt généré nous a pris de cours, nous obligeant à confirmer le scoop (ici, ici et ici) afin de préserver ce qui devenait au fil des jours un magnifique terrain d’observation et de débat, en temps réel, sur la réception d’une idée nouvelle dans notre profession.

Les échanges très riches et parfois très vifs (mais ça fait du bien dans un milieu où le silence est d’or) ont très vite porté sur le périmètre et les missions même des BU ainsi que sur la légitimité de leur fonction “sociale”, la wii et les jeux vidéo devenant un simple prétexte au débat.

Au final, qu’avons-nous observé ?

Des bibliobloggeurs qui ont massivement relayé et salué l’originalité et l’intérêt de l’initiative qui s’inscrivait bien selon eux dans une conception élargie de la BU comme lieu de nouvelles sociabilités et qui permettait de questionner notre relation à l’usager, notamment dans le cadre du règlement intérieur.

Quelques internautes, souvent professionnels des bibliothèques, ont construit un argumentaire légitimiste de la bibliothèque comme lieu unique de transmission des savoirs devant être protégé des effets de mode, du marketing, de la puérilité et de la niaiserie ambiantes, de la démagogie enssibienne… bref un discours compassé et attendu, mais très utile au débat.

Saluons ici l’acharnement thérapeutique, quasi ad hominen, du site l’Oeil cynique rédigé sous le couvert d’un (presque) anonymat très courageux, et pour qui la Wii en BU n’est vraiment pas passée… 3 semaines encore après l’annonce initiale !

Que faire maintenant de cette aventure ?

Assurément une synthèse qui poserait la question de l’influence des biblioblogs et interrogerait leur rôle dans les débats professionnels, n’en déplaise à l’ABF. Une réflexion sur les mutations et l’innovation en bibliothèque, qui s’intéresserait notamment aux amalgames systématiques entre action et communication sur l’action. Enfin, un début de débat sur la contestation même du rôle social des bibliothèques universitaires…

Pour conclure, et sans ranimer la controverse, nous voilà un peu pris à notre propre piège, obligés de penser plus sérieusement la place des “serious games” dans nos bibliothèques (cf. rapport Isaac) et de réfléchir à un service qui pourrait faire sens et s’articuler avec l’existant. C’est ce que nous avons commencé à faire, parallèlement à ce canular, en ouvrant des pistes avec les associations étudiantes et le service des sports de l’université et en contactant également la direction marketing de Nintendo France qui serait prête à mettre des consoles à disposition…

Le projet pourrait consister en l’organisation d’un championnat universitaire de Wii Sports, qui pourrait se tenir par exemple tous les samedis dans nos bibliothèques, et offrir le reste du temps des espaces en accès libre dans nos murs. Reste maintenant à connaître les représentations des usagers eux-mêmes et l’acceptabilité d’une telle proposition auprès de nos publics.

A suivre donc…

Nicolas Alarcon
Daniel Bourrion
Olivier Tacheau

0 thoughts on “Un poisson nommé Wii

  1. Disqualifié: un poisson, ça se fait un premier avril, pas début mars.
    Que faire ensuite? A part acheter une Wii, je vois pas.

  2. Sans vouloir trop faire mon malin, je m’en doutais un petit peu… C’est surtout la photo avec les croissants en premier plan qui m’a mis la puce à l’oreille.
    Bon, si je comprends bien, le duel à la vodka peut être à nouveau sérieusement étudié ?

  3. Eh bien finalement j’ai bien fait de ne pas en parler sur mon blog, mais uniquement ici en commentaires 😉

    Allez, maintenant on en profite pour réfléchir vraiment à la place du jeu vidéo en bibliothèque ?

  4. @nicomo : n’importe quoi pour pas faire péter la bouteille 🙂
    @Benjamin : le vrai indice, ce n’était pas les croissants, mais la Wii : elle n’est pas branchée… Pour la vodka, à consommer avec Modération (c’est le nom de l’un de nos bibliothécaires…)
    @Laurent : c’est exactement à cela que nous appelons…

  5. Ah ben zut alors, puisque c’est ça je ne demanderai pas ma mutation à Angers.
    Contrairement à Benjamin, moi je suis une grosse crédule, j’ai tout gobé. Il ne me reste plus qu’à m’acheter une wii perso pour jouer pour oublier.
    Ca m’apprendra à lire des blogs en service public…
    A part ça et pour reparler de jeux vidéo, à l’ENSSIB certains d’entre nous avaient travaillé dans le cadre de leur projets sur les jeux vidéo conservés à la BnF, et l’aménagement de la salle de consultation… C’était un début, et c’était assez complexe vu les spécificités des jeux vidéo. Mais ça m’a permis de jouer à Mario Kart sur GameCube en rez-de-jardin pendant un quart d’heure, sous les yeux ébahis des lecteurs. Et puis des nous avions rencontré des tas de chercheurs qui travaillent sur les jeux vidéo, car il y en a, et en plus ils ont des choses vachement intéressantes à dire!

  6. @ nicomo : en fait on a gagné tes DEUX paris. La wii dans la bibliothèque ET le café et les viennoiseries.

  7. @Marion : Salut Marion 🙂 bon souvenir de la BnF n’est-ce-pas, j’ai toujours tes transcripts d’entretiens 🙂
    @Daniel : très bien ! alors on commence quand, on se voit où? tu fais combien à Tetris?

  8. Je proteste, je conteste, je m’insurge ! La ligne a été lancée trop tôt. Résultat j’ai tout gobé, appat, plomb et hameçon. Et le nouveau Phoenix Wright n’est toujours pas sorti sur DS, ce qui va gravement hypothéquer mon éventuelle carrière d’avocat. Monde injuste.

  9. @Marion : play again…
    @Nicolas : oui m’enfin, t’as bouffé tous les croissants…
    @Laurent : je suis nul en jeu vidéo… Mais j’espère beaucoup de la formation interne 🙂
    @Discoblogons : en fait, comme le fait remarquer nicomo, nous avons inventé malgré nous le poisson de mars. Il n’y a plus de saisons
    @Risu : toi-même
    @Aldus : euh… Nous avons peut-être poussé le bouchon un peu loin… 🙂

  10. Ce qui est inquiétant (?), c’est que venant de toi Daniel je ne me suis même pas posé la question d’un possible canular : j’ai mordu à l’hameçon, et même avalé la ligne avec. De ta part, c’était crédible. 😉

  11. @Christophe R : c’est une des questions que soulève le poisson (à défaut de lièvre) : quid de la validation de l’information. Nous, professionnels de l’info, sommes donc faillibles. Moi, ça m’interroge énormément, d’avoir constaté cela de visu…

  12. Je reconnais bien là l’esprit frondeur d’OT et par extension de son équipe. Bon coup de pocker et surtout ne changez pas. Secouer la profession, il n’y a rien de tel pour la dépoussiérer et la désencroûter.

    Il me tarde le prochain poisson. Peut-être en mai avec le muguet ?

  13. Bon, je vais essayer de faire court pour une fois.

    Bravo, c’était très drole. Mais si ç’a pris, c’est que cela n’a rien de surprenant (cela existe d’ailleurs dans d’autres bibliothèques). Je suis donc heureux que tu élargisses ta reprise comme tu le fais (encore une fois, la Wii est un symptome, on s’en fout en soi) en prenant du recul. J’espère surtout que tu nous tiendras au courant de ce qui sortira de vos réflexions et que tu associeras peut-etre meme tes lecteurs.

    Cela dit, quelle était la part de vrai dans le faux ? Parce que les memes idées se retrouvent dans certains billets de l’an passé… Allez, tu peux avouer que ton blog tout entier est un immense poisson d’avril, Daniel.

    A toi,

    RM

    PS : Si je dis qu’en plus je préfère le terme “mercatique” à “marketing”, je me fais définitivement défoncer ou je complète le portrait “compassé et attendu” ?
    PPS : J’aurais encore des choses à dire (il ne s’agit certainement pas d’une “protection” de la bibli comme tu le dis, malheureux) mais ce sera pour un prochain billet… ou de vive voix lors du championnat de Wii (si ma fac participe)

  14. @RM : tu as totalement raison. Une console de jeux en bibliothèque n’a rien de surprenant et en plus, vu les réactions à nos annonces, il s’agit du genre de choses que beaucoup de monde attend (c’est l’une des leçons du poisson). Donc la question, c’est ” Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas plus de consoles dans les bibliothèques… ?”

    PS : Tu as totalement raison, bis : tout mon blog est un poisson d’avril, je suis un poisson d’avril, ma vie est un poisson d’avril…

  15. Il me semblait que cette innovation posait plus la question des pénalités infligées aux lecteurs en cas de retard plutôt que de l’introduction des jeux video en BU

    Transformer un moment de tension avec nos lecteurs (tu as mal agis, tu es punis, tu n’a pas de recours sauf celui de me supplier) en un moment ludique, détendu (on va régler ça à la wii) me semble extrêmement intéressant. Même si, mon 1er réflexe (égalitaire) a été de me dire : c’est pas juste pour celles/ceux qui sont nuls en jeux video ! En tout cas, ça peut être une façon de nous « humaniser », de nous rapprocher de notre public.

    Maintenant, je trouve un peu abusé de nous sortir le rapport Isaac : un duel à la wii pour éviter une pénalité, ça n’a rien à voir avec l’introduction des « serious game » comme outils pédagogique innovant dans l’enseignement supérieur. Ca fait un peu justification a posteriori.

    En tout cas, merci pour les sujets de réflexion, ça fait du bien.

  16. Forcément le dénouement de l’affaire intervient pendant que je suis à l’autre bout du monde, du coup je débarque un peu !

    Très bien joué, et preuve que c’était crédible, on est nombreux à avoir plongé (dans l’aquarium). Et puis en effet, le poisson a eu le mérite de mettre en lumière pas mal de questions sous-jacentes qu’il est bon d’évoquer.

    Sinon, au cas où, le volant pour Wii est offert avec Super Mario Kart…

  17. L’émission qui en parlait ne le précisait pas. Cela dit, j’ai essayé avec Colin McRae Rallye et ça n’a pas été probant (et d’ailleurs pour lui non plus, en tout cas en ce qui concerne le pilotage d’hélicoptère). Pourtant j’avais le volant et les pédales pour la PS2, c’est dire si j’étais équipée…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *