Souvent…

closeUne année au moins est passée depuis la publication de ce billet qui peut donc contenir des informations un peu datées.

” Souvent, je ne parle que pour toi, afin que la terre m’oublie. “

René Char, Lettera amorosa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *