Ame qui de peu….

closeUne année au moins est passée depuis la publication de ce billet qui peut donc contenir des informations un peu datées.

” Ame qui de peu t’effraies,
la terre de fin d’hiver
n’est qu’une tombe d’abeilles. “

Philippe Jaccottet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *