bX vous recommande (1)

Découvert lors de la dernière AG ACEF (le club des utilisateurs des produits Ex-Libris), un nouveau service intitulé bX. Plutôt qu’un long discours, une copie d’écran : Ce que vous voyez là, c’est la fenêtre intermédiaire qu’ouvre SFX à partir du moment où l’usager a cliqué sur le bouton ad hoc dans, par exemple, une

Save the last dance for me

Dernière présentation de l’année, à l’invitation du groupe ABF Aquitaine et du CG47, lors d’une journée intitulée ” Les supports numériques en bibliothèque : nouveaux supports, nouveaux outils, nouvelles relations avec l’usager “. Voici la présentation, as usual. En principe, je suis en train de la dérouler juste maintenant. PS : beaucoup de présentations cette

Debout sur les freins

Nous constatons régulièrement l’absence des éditeurs francophones dans la KB de SFX, ce qui nous empêche de faire tous les liens qui vont bien et diminue fortement la visibilité de ces ressources électroniques, et leur accessibilité. Lors de la dernière AG de l’ACEF (le club utilisateur Ex-Libris France), le sujet a été évoqué avec Ex-Libris

Bu-Plage (2/2)

Or donc, les coulisses. Une fois l’idée de l’opération validée en réunion de direction (NaCl avait déjà évoqué jadis cette possibilité, j’ai juste eu à relancer), nous avons procédé comme suit : dépôt sur espace commun d’une feuille tableur contenant Thématique/Titre/auteur/cote/numéro de code barre du bouquin (important, on verra pourquoi ensuite) tiré du SIGB ;

Bu-Plage (1/2)

Une fois n’est pas coutume et pour prouver à tout le monde que je suis un bibliothécaire, un vrai, je vais parler de livres en papier et du projet Bu-Plage actuellement en cours. Nous proposons donc à nos usagers, en cette fin d’année universitaire, 84 kits-été constitués selon un principe très simple : nous avons

Sonnez, trompettes….

… de Jericho : toutes les murailles un jour se fissurent. Ami/e bibliothécaire (cf. Article 5, Composition), vent frais, rejoins l’ADBU : plus y’a de fous, moins y’a de riz (1). (1) proverbe improbable, spéciale dédicace à David S.

Rebords de Loire

Après une matinée sur le oueb, il passe en RL (Real Life) et va voir à Saumur François Bon qui ressuscite Jimmy Hendrix sous un préau. Il croise là par hasard, et avec très grand plaisir, la Dragonne pas revue depuis la Lorraine et dont il vous conseille tout le catalogue ; et puis Antoine