La musique est un cri qui vient de la BU… (2)

closeUne année au moins est passée depuis la publication de ce billet qui peut donc contenir des informations un peu datées.

Bon, c’est pas le tout d’avoir eu une vague idée, mais concrètement, comment est-ce que l’on peut faire ?
Ben par exemple comme cela :

  • Créer un compte “générique” sur Jamendo, du genre BM_Ville_de_Bidule (ledit compte pouvant être partagé par plusieurs bibliothécaires/discothécaires)
  • Ecouter (bon, ça vous savez faire, mais pensez à déboucher les cages à miel)
  • Sélectionner les albums les plus intéressants (l’interface de Jamendo est un modèle du genre, il suffit de laisser traîner la souris sur la pochette de l’album. Ce qui nous intéresse ici, c’est l’option “Coup de coeur“qui permet d’ajouter ledit album dans la liste de ses favoris)

Voilà, la sélection est faite. Il ne reste plus qu’à la diffuser largement auprès des usagers :

  • Choisir un widget dans ceux que propose Jamendo
  • lorsque l’on a un compte (gratuit !)

  • L’insérer dans le site de la bibliothèque (c’est une toute petite ligne de code, rien de bien méchant)
  • Communiquer auprès des usagers sur ce nouveau service

Le tout, techniquement parlant, va prendre environ sept minutes… Allez, huit !

Les problèmes non résolus sont ceux qu’évoque XG en commentaire de mon premier billet (cf. la vague idée plus haut) :

  • Trouver un moyen de rémunérer les artistes (là, franchement, je n’ai pas la moindre idée de la manière dont l’on peut s’y prendre. Si quelqu’un a trouvé, qu’il lève le doigt.)
  • Justifier auprès des élus ce nouveau service (un argument : ça ne coûte pas grand chose tant que l’on ne règle pas la question ci-dessus, à part en temps de bibliothécaire…)

PS : ah, une main se lève dans le fond, oui ? Pourquoi je n’ai pas encore mis ce service en place dans ma BU ??… Euh… Et bien j’attends d’en parler de vive voix avec mon CDVA (il faut que je demande une audience, ça ne se fait pas comme cela, nous ne sommes pas dans une pétaudière.)

0 thoughts on “La musique est un cri qui vient de la BU… (2)

  1. Je proteste contre l’objection n°1 de XG: on n’a pas à rémunérer les artistes qui mettent leurs morceaux dans Jamendo, sur le site duquel il est expliqué que “Sur jamendo, les artistes autorisent tout le monde à télécharger et partager leur musique. C’est gratuit, légal et illimité.”

    Quant à la BU, c’est un point intéressant, parce qu’à mon avis c’est une question plus large sur l’offre web: actuellement, il n’y a rien sur la musique à la BU, rien du tout; et ce n’est pas du tout dans les missions traditionnelles des BU.
    D’où: ce n’est pas parce qu’il y a un gadget en ligne disponible qu’il faut le proposer sur le site de la BU; il faut que ça s’insère dans une politique de service de la BU. La question n’est pas technique (7 minutes, 7 heures ou 7 jours, peu importe), elle est politique: veut-on changer la mission de la BU pour y intégrer une offre de musique? Et c’est une toute autre discussion…

  2. Bonjour nicomo.

    Sur la rémunération : certes, il n’est pas oligatoire de rémunérer ces artistes. Mais pourquoi ne pas le faire ? D’autant que nous allons gagner de l’argent puisque nous n’allons plus acheter de cd…

    Sur la BU : le gadget sert évidemment à poser la vraie question, politique : je suis bien d’accord avec toi. J’ai ma petite idée, mais on va encore m’accuser de vouloir faire de la lecture publique en BU 😉

  3. Pourquoi ne pas le faire? Parce que tu dépenses l’argent du contribuable, qu’il convient de dépenser chaque sou au plus utile, et que le contribuable (via nos législateurs) ne t’as pas donné mission de subventionner les artistes: il a prévu des structures et des budgets pour ça par ailleurs.
    L’argument sur l’économie liée au non-achat de CD est curieux: en BU il n’a pas de sens puisque nous n’achetons pas de CD (pas d’économie à faire, donc); en BM il est tout aussi curieux: tu enlèves à un public (qui vient prendre des CD) des ressources en faveur d’un autre public (qui télécharge); tu enlèves à certains artistes (qui sont rémunérés sur les ventes de CD) en faveur d’autres artistes (qui mettent leur truc en ligne sur Jamendo).

    Sur le fond (politique) de l’affaire, pourquoi pas de la musique en BU, en effet. La question, si on passe cet obstacle, devient alors: ben c’est un dossier vraiment prioritaire, t’as du monde à mettre là-dessus? parce qu’on a une liste de trucs prioritaires longue comme le bras, déjà… Car 10mn pour faire techniquement le truc ne suffira pas. Il faut suivre ça dans le temps, voir comment ça s’insère dans l’existant, communiquer pour le faire vivre, etc.
    La pérennité des projets qu’on réalise en 10mn aurait tendance, d’après moi, à être aussi de 10mn.

  4. Dans la réflexion, je suis d’accord sur le fond, en fait. C’est juste qu’il est un peu tendancieux de présenter ça comme simple et sans efforts.
    Et il y a une autre question qu’il faudrait aborder “en tâche de fond”, je pense: quels services de ce type choisir? Le web (2?) pullule de trucs de ce genre là: les réseaux sociaux, etc? On se mets dans lequel, comme institution? On ne peut pas être partout…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *